Alléger mes dépenses et accélérer mes rentrées d'argent

Essayez d'alléger vos dépenses

Essayez de réduire vos dépenses là où cela est possible. Nous avons vu dans la section établir mon budget prévisionnel que s'il est difficile de réduire les dépenses fixes (ou incompressibles), il est en revanche envisageable de diminuer ou de reporter certaines dépenses parmi les dépenses courantes compressibles ou les dépenses occasionnelles.

Tentez d'accélérer et d'augmenter vos rentrées d'argent

Si vous attendez une rentrée d’argent, relancez la personne ou l’organisme pour accélérer l’opération.

Recherchez toutes les possibilités d’augmenter vos revenus, par exemple en vérifiant que vous percevez bien toutes les allocations auxquelles vous pouvez prétendre.

En cas de maladie, si le montant de vos indemnités journalières est faible, il convient de vous rapprocher de la CPAM (votre caisse de Sécurité Sociale) pour vous assurer que tous vos salaires des 12 derniers mois, des différentes agences pour lesquelles vous avez travaillé, ont été pris en compte. Pensez à vérifier vos droits de complément de salaire auprès de votre agence ou des autres emplois salariés : il est conseillé de constituer un dossier via votre agence auprès d’AG2R-La Mondiale afin de vérifier vos droits et vous permettre l’accès à d’éventuels nouveaux droits en cas de prolongation ou de rechute maladie ou accident de travail.

Surtout, ne contractez pas de nouvel emprunt : fuyez les solutions de crédit revolving proposant des « réserves d’argent immédiatement disponibles » car cela aggraverait votre endettement et ces solutions sont toujours très coûteuses. Recherchez plutôt une aide financière auprès de votre entourage.

une précaution à prendre

Négocier des délais de paiement

Dans un premier temps, contactez directement votre créancier (propriétaire, banquier, administration fiscale...) pour obtenir le détail de la somme réclamée et en vérifier le montant. Des erreurs de calcul peuvent exister.

Si la somme réclamée s'avère exacte, demandez un délai supplémentaire de paiement.

Exposez franchement votre situation en apportant des éléments de preuve des difficultés que vous rencontrez.

négociez un délai de paiement

Obtenir de l'aide et des conseils

Sollicitez des conseils auprès des conseillères en économie sociale et familiale

Les conseillères en « Économie sociale et familiale » peuvent vous aider à établir un budget prévisionnel, à suivre vos dépenses, à constituer une épargne pour financer vos projets (vacances, logement, équipement...). Renseignez-vous auprès du centre social de votre quartier, de votre mairie ou de la Caisse des Allocations Familiales dont vous dépendez.

Trouver son CCAS

Parlez de votre situation à votre agence d’emploi

Si vous avez une facture urgente et importante à régler alors que votre salaire n’a pas été encore versé et que vous ne disposez pas des ressources suffisantes, n’hésitez pas à évoquer votre difficulté au conseiller de votre agence d’emploi. Peut-être vous sera-t-il possible sous certaines conditions et en fonction de votre activité déjà travaillée, d’obtenir un acompte sur salaire.

Attention, cette démarche doit rester exceptionnelle. L’acompte étant déduit de votre salaire, vous devrez assurer le paiement des autres charges avec un revenu diminué et vous risquez de devoir de nouveau faire face à une difficulté.

Services du FASTT

Si vous ne pouvez pas assurer le paiement de plusieurs factures, contactez une assistante sociale du FASTT qui pourra faire un bilan budgétaire et vous conseiller sur un plan d’étalement de paiement adapté à votre situation.

De plus, grâce aux partenaires financiers du FASTT, vous pouvez bénéficier d’une étude personnalisée et d’un diagnostic de votre situation budgétaire auprès d’un conseiller financier spécialisé. Celui-ci vous informe et vous conseille sur le rachat de crédit. Il évalue la faisabilité d’une opération financière ou vous oriente vers tout organisme répondant à votre besoin ou vote projet. Pour bénéficier de cette étude et vérifier la faisabilité du regroupement de vos crédits, il faut être en mission au moment de la demande ou dans les 30 jours qui précèdent et avoir une ancienneté de 3 ans dans le travail temporaire.

Renseignez-vous au : 01 71 25 08 28