Pour établir votre budget prévisionnel, rassemblez les documents suivants :

  • Votre contrat de travail en cours, ou vos derniers bulletins de paie.
  • Vos quittances, avis d’échéance ou factures : eau, gaz, fioul, électricité, téléphone fixe et mobile, abonnements Internet, TV, assurances, entretien auto-moto, remboursements d’emprunts en cours...
  • Votre dernier avis d’imposition sur le revenu et locaux.
  • Vos relevés de comptes sur les 12 derniers mois pour ne rien oublier.
Téléchargez :
  • tableau de budget prévisionnel : document excel

Vous allez désormais, en vous aidant des conseils ci-après, remplir le tableau qui se chargera de calculer automatiquement le solde disponible à la fin du mois en fonction de vos estimations.

Déterminer mes ressources

A cet effet,

  • Consultez votre contrat de travail en cours ou vos derniers bulletins de paie pour déterminer votre prochain salaire (ou bien le calendrier de paiement de vos allocations chômage le cas échéant).
  • Consultez vos droits aux prestations sociales (allocations familiales, allocation logement, prime d'activité, rsa...) sur le site www.caf.fr.
  • Si vous touchez une pension, notez son montant.
  • Notez enfin toute autre rentrée d'argent susceptible de se produire.

Les prestations sociales peuvent varier en cas de changement de situation : un enfant de plus de 20 ans par exemple ne sera plus compté pour le droit aux allocations familiales. Renseignez-vous sur la durée de vos droits auprès de la CAF afin d’anticiper une baisse ou une suppression de ce type de ressources.

Reportez dans le tableau vos prévisions de ressources

Dans les différentes rubriques « ressources » du tableau, saisissez ainsi vos prévisions de rentrées d’argent.

Estimer mes dépenses

Il existe 3 catégories de dépenses :

  • Les dépenses fixes ou difficilement compressibles.

    Elles comprennent:
    • loyer et charges
    • remboursement d’emprunt immobilier
    • remboursement de crédits personnels
    • eau/électricité/gaz/fuel de chauffage
    • téléphone/internet/tv
    • assurance habitation
    • assurance véhicules
    • mutuelle santé
    • frais de garde des enfants
    • impôts sur le revenu
    • impôts locaux (taxe d’habitation, et si vous êtes propriétaire, taxe foncière)

    Ce sont des dépenses inévitables, à payer à échéances régulières, sans quoi vous risquez des pénalités et une rupture de fourniture de services. « Fixe » ne signifie pas que c’est toujours exactement le même montant qu’il faut payer à chaque période. Certaines peuvent être réduites, comme les assurances.

  • Les dépenses courantes compressibles.

    Elles comprennent:
    • nourriture
    • entretien
    • hygiène personnelle
    • frais médicaux
    • essence/frais de transport en commun
    • alcool/cigarettes
    • activités sportives et culturelles

    Ces dépenses sont fréquentes, quotidiennes ou hebdomadaires. C’est généralement sur ces postes que vous pouvez faire des économies.

  • Les dépenses occasionnelles ou facultatives.

    Elles comprennent:
    • sorties/livres/vidéo/musique
    • habillement
    • ameublement et équipement électroménager
    • vacances
    • frais de réparation, entretien du véhicule

    Pour ces dépenses irrégulières il est conseillé d’anticiper et d’épargner. Si nécessaire, elles peuvent être reportées dans le temps.

Reportez dans le tableau vos prévisions de dépenses

Utilisez les avis d’échéance qui précisent le montant que vous aurez à payer chaque mois pour vos assurances, vos impôts, vos crédits, vos abonnements téléphone, Internet...

Estimez vos dépenses alimentaires, d’entretien, à l’aide des relevés de compte des mois précédents.

Estimez vos consommations d’eau, de gaz, d’électricité à partir des montants que vous avez payés l’an dernier à la même période de l’année.

Que me reste-t-il à la fin du mois ?

Le tableau prévisionnel dans lequel vous avez renseigné vos ressources et dépenses a calculé pour vous le solde qui doit vous rester en fin de mois, en fonction de vos estimations. Si le solde est négatif, vous aurez besoin de faire attention et de réduire certaines dépenses pour éviter de vous retrouver avec un budget effectivement déséquilibré.

 Votre solde est supérieur à 100€

Le montant des ressources couvre vos dépenses, votre situation budgétaire est bonne. Vous pouvez peut-être l’améliorer davantage encore en regardant si des économies sont possibles. Pensez à épargner l’argent disponible en fin de mois pour financer l’avenir.

 Votre solde se situe entre 0 et 100€

Votre budget est équilibré. Même s’il vous reste peu d’argent disponible en fin de mois, ce surplus peut être mis en réserve pour les imprévus. Toutefois votre marge de manoeuvre est faible. Vous pouvez peut-être améliorer davantage votre budget en regardant si des économies sont possibles.

 Votre solde est inférieur à 0€

Vous dépensez plus d’argent que vous n’en recevez. Votre budget est déséquilibré. Votre compte est à découvert, vous accumulez des dettes. Vous devez rétablir votre budget, réduire certaines dépenses ou, si possible, augmenter vos revenus. Dans les sections suivantes, vous allez apprendre à équilibrer votre budget pour éviter une aggravation de votre situation.