Mon épargne

Il est utile de placer chaque mois sur un compte épargne une somme d’argent pour faire face aux imprévus ou aux échéances importantes (les impôts par exemple).

Il existe deux types d'épargne :

  • L'épargne automatique que vous prélevez chaque mois sur votre compte courant pour constituer un capital en vue de projets très importants (achat d’une voiture, d’une maison, études de vos enfants...). Elle est placée sur un compte spécifique (plan d'épargne logement...) qui peut être bloqué pendant plusieurs années en vue de vous rapporter des intérêts plus importants et ouvrir à terme des droits à un crédit par exemple.

  • L’épargne de précaution qui permet de faire face à certains imprévus (perte d’emploi, accidents de la vie, petite panne de voiture...) ou pour faire face aux échéances importantes (les impôts par exemple). Cette provision n’est pas destinée à vous constituer un capital mais à permettre de financer le moment venu le renouvellement de la machine à laver, de la télévision, une réparation pour la voiture... Cette épargne doit pouvoir être débloquée rapidement, sans délai. Elle vous rapporte généralement moins d'intérêts.

l'epargne de précaution

Les bonnes habitudes à suivre

Réservez à chaque paie les sommes correspondant aux dépenses fixes

En tenant compte dès le versement de votre paie des charges que vous allez devoir payer dans le mois, vous savez ce qu’il vous reste pour les dépenses courantes.

Consultez régulièrement votre solde bancaire

Par Internet, ou à partir d’un distributeur automatique de billets. Cela vous permet de vérifier que toutes les opérations prévues se sont correctement déroulées, et de connaître l’état de votre compte avant d’engager de nouvelles dépenses.

Faites vos comptes au moins une fois par mois

En vous aidant des relevés de compte adressés chaque mois par votre banque. Ces relevés récapitulent les opérations de retraits (débits) et de versements (crédits) que vous effectuez. Il indique le solde du compte à une date donnée.

Mettez un peu d’argent de côté chaque mois

pensez à mettre un peu d’argent de côté

Constituer une épargne est utile pour faire face aux échéances importantes, imprévues. Il est intéressant d’ouvrir un compte d’épargne (Livret A, Livret d’épargne populaire, Livret de développement durable) car l’argent est disponible à tout moment. Les intérêts vous apporteront en plus un petit supplément de ressources. Privilégiez une alimentation régulière de l’épargne par virement automatique. En mettant de côté chaque mois la même somme, vous pouvez en tenir compte plus facilement dans votre budget et aussi prévoir combien vous aurez épargné à une date donnée. Enfin, pour financer vos vacances, il est intéressant également de disposer d’un autre compte épargne sur lequel vous placez vos indemnités de congés payés par exemple.

Évitez de mensualiser toutes les charges fixes

Sauf si votre conjoint travaille. Cela vous permet d’avoir une marge de manœuvre en cas de difficulté. Vous pouvez aussi adopter une solution mixte en mensualisant uniquement les charges courantes (électricité, gaz, téléphone). Vous avez dans ce cas, chaque mois, des prélèvements identiques plus faciles à suivre dans votre budget. Quand les revenus sont irréguliers, il est intéressant de ne pas mensualiser le paiement des impôts et de les payer à échéance en septembre la 1ère année d’imposition, par tiers les années suivantes en février, mai et septembre, à condition, là aussi, de mettre en place un système d’épargne.

Répartissez les charges avec votre conjoint

Si votre conjoint travaille vous pouvez vous répartir les dépenses selon le niveau de vos ressources et leur régularité. Il est toutefois important de veiller à avoir une vision globale du budget.

Demandez à ce que les prélèvements automatiques soient fixés le 15 de chaque mois

Cela vous permet de toucher votre salaire (autour du 10/12 de chaque mois) avant ces prélèvements. Prenez également contact avec votre propriétaire ou l’agence immobilière pour négocier un paiement de votre loyer à partir du 15.

Surveillez le poids des dettes de loyer et de crédit dans votre budget

e poids du logement dans un budget est très variable selon que l’on est propriétaire avec une faible charge d’emprunt, que l’on est locataire, ou en accession avec un gros emprunt. Toutefois, en cas de loyer ou de crédit accession supérieur à 40% de vos ressources, il est prudent de faire le point avec un conseiller en économie sociale et familiale. Il vous aide à réaliser un bilan budgétaire.

Si vous avez des crédits, n’oubliez pas d’inscrire les remboursements comme une nouvelle charge fixe

et adaptez, si nécessaire, vos autres dépenses.

Laissez sur votre compte un peu d’argent à la fin du mois.

Cela vous permet d’avoir de l’argent devant vous, disponible pour le mois suivant (il y a des mois où l’on dépense plus que d’autres). Vous évitez ainsi d’être à découvert.

Choisissez le mode de paiement de vos factures qui vous convient le mieux

Si vous souhaitez éviter le prélèvement automatique vous pouvez opter pour le TIP (Titre interbancaire de paiement). Au lieu de donner une autorisation permanente à l’organisme de prélever, vous donnez une autorisation ponctuelle en signant et en retournant chaque mois le TIP que vous recevez de votre créancier. Ce mode de paiement, plus souple exige un bon suivi et une connaissance des délais de paiement à respecter.

Utilisez une carte bleue à autorisation systématique

Toutes les banques proposent la carte Visa Electron ou équivalent qui permet de payer les commerçants et d’utiliser les distributeurs de billets sans risquer de rendre votre compte débiteur, car le solde est vérifié à chaque opération. Cette carte bancaire est utilisable partout sauf dans certains points de paiements (péages autoroutiers, caisses de parking...). Avec elle, vous pouvez retirer et payer en France comme à l’étranger, tous les distributeurs l’acceptent et c’est la moins cher des cartes de paiement. Elle peut être délivrée à toute personne, même en cas d’interdit bancaire.