Calculer ma capacité d’emprunt

Qu'est-ce que la capacité d'emprunt ?

La capacité d'emprunt se calcule sur une base mensuelle. Elle correspond à la différence entre la somme des revenus mensuels et la somme des charges mensuelles.

Les revenus correspondent à : salaire, retraite, allocations, revenus fonciers...

Les charges peuvent être de trois types :

  • les dépenses fixes ou incompressibles (ex : loyer, prêts immobiliers, assurances, pensions / frais de garde, impôts, crédits en cours, ...)
  • les dépenses variables ou compressibles (ex : alimentation, électricité, gaz, eau, téléphone, ...)
  • les dépenses occasionnelles (ex : loisirs, cadeaux, ...)

S’engager dans un crédit dont la mensualité dépasse votre capacité de remboursement mensuelle, c’est prendre le risque de ne pas pouvoir rembourser !

Calculez votre capacité d'emprunt grâce au simulateur

Le simulateur ci-dessous vous permet d’estimer le montant d’emprunt que vous êtes en mesure de rembourser chaque mois.

Revenus
Salaires Vous Conjoint
Intérimaire?
Salaire mensuel net  €  €
Nombre de mois de salaire  mois  mois
Salaire mensuel moyen  €  €
Autres revenus
Allocations chômage  €  €
Prime d'activité  €  €
Allocations familiales  €
Aide Personnalisée au Logement  €
Pension, rente...  €
Revenus mensuels moyens  €
Charges
Charges immobilières
Loyer mensuel ou remboursement de prêt immobilier  €
Charges liées au logement (charges de copropriété, charges locatives, électricité, eau, gaz, chauffage)  €
Crédits
Mensualité crédit consommation  €
Mensualité crédit voiture  €
Mensualité crédit renouvelable  €
Mensualité autres crédits  €
Autres charges
Téléphone, Internet  €
Impôts (sur le revenu, taxe d’habitation, taxe foncière)  €
Assurances (si nécessaire divisez le montant annuel par 12)  €
Mensualité pension alimentaire  €
Total charges mensuelles incompressibles  €
Budget
Consommation courante  €
Total budget  €
Epargne Vous Conjoint
Epargne de précaution (5% des revenus)  €  €
Indemnité de congés payés (10% du salaire issu de l’intérim)  €  €
Total épargne  €
Revenu mensuel disponible pour un prêt consommation
Total des revenus  €
Total des charges incompressibles  €
Total pour couvrir les besoins de consommation courante  €
Total de l’épargne  €
Montant disponible pour emprunter  €
Revenu mensuel disponible pour un projet immobilier
Total des revenus  €
Total des charges incompressibles (hors loyer mensuel)  €
Total pour couvrir les besoins de consommation courante  €
Total de l’épargne  €
Montant disponible pour emprunter  €

Souscrire à un crédit

Que vous souscriviez à un crédit à la consommation par l'intermédiaire du vendeur d'un bien qui vous le propose, ou directement auprès d'une banque ou d'un établissement de crédit, c'est toujours la banque ou l'établissement de crédit qui, au final, est l'organisme prêteur.

Des informations telles que :

  • votre identité
  • votre situation par rapport à l'habitat
  • votre situation familiale
  • votre situation professionnelle (statut, catégorie socio-professionnelle, ancienneté)
  • votre situation budgétaire (revenus, charges, crédit en cours)

vous seront demandées, ainsi qu'éventuellement des justificatifs. Dans tous les cas, un justificatif d’identité sera requis; pour tout crédit d’un montant supérieur à 3000 €, seront également exigés un justificatif de revenus et un justificatif de domicile.

La décision du prêteur est prise en fonction des éléments que vous lui communiquez sur votre situation. Il est donc important de fournir des informations précises et exactes lors de la souscription du crédit.

Si la décision est favorable, 4 documents doivent désormais vous être remis :

  • la Fiche d’information précontractuelle : elle reprend les informations concernant le préteur et détaille les caractéristiques du crédit, son coût et les frais éventuels, ainsi que les aspects juridiques. Ce document vous permet d’appréhender l’étendue de votre engagement et de comparer l’offre auprès de la concurrence.
  • la Fiche de dialogue : elle récapitule les informations concernant l’emprunteur (et, le cas échéant, le coemprunteur) (situation professionnelle, revenus, charges, ...), et ce dernier déclare sur l’honneur le contenu exact. Ce document permet à l’établissement de crédit d’étudier votre demande en mesurant notamment votre taux d’endettement et votre capacité à emprunter en vue de déterminer votre capacité à rembourser le crédit.
  • la Fiche d’informations et de conseils sur l’assurance emprunteur : elle fait état de vos besoins et de nos recommandations et préconisations en matière d’assurance emprunteur, l’objectif étant de vous proposer une assurance adaptée à votre situation personnelle.
  • l'Offre de Contrat de Crédit (OCC) : elle définit les caractéristiques du crédit et détermine les conditions et modalités de sa formation et son exécution; elle comporte notamment une partie destinée à la souscription des assurances facultatives. Ce document, signé par le prêteur, doit également être daté et signé par l’emprunteur (et l’éventuel coemprunteur) qui formalise ainsi son acceptation du crédit et s’engage à en respecter les termes.

Signer l’offre de contrat de crédit

l'offre de crédit

L'offre de contrat de crédit (OCC) doit faire figurer :

  • l’identification des parties : prêteur et emprunteur (et éventuel co-emprunteur)
  • les caractéristiques essentielles du crédit
  • un paragraphe adhésion à l’assurance
  • les conditions et modalités de formation et d’exécution du contrat de crédit
  • l’acceptation du contrat de crédit avec un pavé signature

Avant de signer, vérifiez : montant total du crédit, conditions de mise à disposition des fonds, durée, montant, nombre et fréquence des échéances, TAEG et frais :

Une fois de plus, assurez-vous que vous êtes en capacité de remboursement.

Si vous souscrivez à l'assurance proposée avec le prêt, soyez certain de ne pas faire de fausse déclaration : dans ce cas le code des assurances provoque la nullité de l’adhésion !

Bénéficier d’un délai de rétractation

Le délai de rétractation est une disposition légale dans le cadre du crédit à la consommation qui vous permet de revenir sur votre décision après la signature du contrat de crédit.

se rétracter

Il est, sauf mention particulière au contrat, de 14 jours francs au lendemain de la signature. La demande doit être adressée par lettre recommandée avec avis de réception; l’exercice de ce droit ne peut donner lieu à enregistrement sur un fichier.

Si vous ne disposez pas de formulaire de rétractation joint à l'offre de contrat de crédit, vous pouvez utiliser notre modèle pour composer votre lettre et l'envoyer en recommandé dans le délai, le cachet de la poste faisant foi.

Téléchargez :
  • modèle de lettre de rétractation pour un crédit à la consommation :document word

Disposer des fonds

Dans le cadre d’un crédit à la consommation, la mise à disposition des fonds désigne le moment où le montant que vous avez emprunté est effectivement transféré sur votre compte bancaire.

Le déblocage des fonds est conditionné à un délai minimum légal de 7 jours après la signature du contrat. Pendant cette période, aucun paiement ne peut être effectué par l’organisme prêteur. Dans le meilleur des cas, votre compte ne sera donc crédité du montant du crédit qu’à partir du 8e jour.

les organismes de prêt sont libres de moduler ce délai à la hausse. Certains établissements se basent sur le délai de rétractation de 14 jours.

Comptez également un délai d’encaissement supplémentaire de 48 heures en cas de mise à disposition des fonds par virement bancaire.

En cas de mise à disposition par chèque, la date de valeur sera celle de la réception du chèque par votre banque. Dans ce cas, l’encaissement effectif sur votre compte n’aura lieu qu’après une étape de vérification de plusieurs jours, variable selon les banques et selon le montant du chèque.

Rembourser mon crédit

Le remboursement de votre emprunt s'effectue par mensualités dont le nombre et le montant ont été fixés dans l’offre de contrat de crédit : elles sont donc constantes durant toute l’exécution du crédit.

Vous pouvez toutefois demander la modification de la date de prélèvement.

La mensualité se compose de capital et d’intérêts. Vous remboursez ainsi chaque mois une partie du capital emprunté «part capital» et une partie du coût du crédit «part intérêts» (plus importante au début du remboursement du crédit mais diminue au fur et à mesure du remboursement); elle peut également intégrer une «part assurance» si vous avez souscrit une assurance en même temps que votre crédit.

Vous êtes informé des sommes à payer en premier lieu dans le contrat de crédit, puis dans la lettre de confirmation de crédit qui reprend les éléments de l’offre de contrat de crédit (capital emprunté, durée, montant des mensualités, date du premier et du dernier prélèvement).

Sur demande, la banque ou l'établissement de crédit peut vous faire parvenir un tableau d’amortissement qui indique, mensualité par mensualité, la «part capital» et la «part intérêts» remboursés.