Demander un rééchelonnement

A l'amiable

Si l'échéance de la mensualité de votre crédit occasionne un découvert sur votre compte plusieurs jours par mois (par exemple parce que votre salaire est versé quelques jours plus tard), vous pouvez éviter de payer des agios en demandant une simple modification de la date d'échéance auprès de l'organisme prêteur.

Si votre situation est plus critique, par exemple si le montant de l'échéance est devenu trop important par rapport à votre situation actuelle et déséquilibre votre budget, vous pouvez négocier une suspension temporaire ou un rééchelonnement de votre crédit.

Certains contrats de crédit prévoient parfois formellement des possibilités de pause ou de rééchelonnement. Contactez l'organisme prêteur pour savoir si vous bénéficiez de ce type de souplesses.

Si elles ne sont pas prévues dans le contrat, elles peuvent cependant être aussi envisagées dans le cadre d’une discussion amiable.

Bien sûr, cela se traduit par un allongement de la durée du prêt et a pour conséquence d’augmenter le coût du crédit.

Téléchargez :
  • lettre-type de demande amiable de délais de paiement d’un crédit : document word

Soyez vigilant à proposer un montant mensuel que vous êtes en capacité de rembourser. Si vous ne réglez pas une mensualité, vous perdez votre crédibilité. Les arrangements amiables deviendront alors très difficiles à obtenir.

En justice

En l’absence de solutions amiables d’aménagement de vos échéances, vous pouvez formuler auprès du Tribunal d’instance une demande de suspension de votre prêt pendant une durée maximale de deux ans sans intérêt et sans frais. Ce recours ne prend a priori qu’une quinzaine de jours, et peut s’effectuer sans passer par un avocat, par voie d’huissier (la procédure coûte environ 70 euros de frais d’huissier).

Pour obtenir une suspension du prêt vous devez être en mesure de démontrer que vos difficultés ont pour origine une perte d’emploi (absence prolongée de missions), une baisse importante de revenus, un problème de couple, la maladie.

Téléchargez :
  • lettre-type de demande de suspension de paiement d’un crédit en justice : document word

Cette démarche (appelée assignation) doit être entreprise avant que votre organisme financier n’effectue la résiliation du crédit pour impayé en réclamant l’intégralité du montant du crédit. (on appelle cela la «déchéance du terme»).

Regrouper mes crédits

Le principe

Si vous avez plusieurs crédits en cours, dans votre banque ou auprès d’autres organismes, et si vous avez du mal à payer les échéances, vous pouvez demander à votre banque ou à un autre organisme le regroupement (on parle aussi de rachat) de vos crédits.

le rachat de crédits

Cela consiste pour la banque ou l’organisme financier, quand c’est possible, à vous proposer un crédit unique pour remplacer ceux que vous avez déjà, avec de nouvelles conditions de remboursement (taux, durée...).

En remplaçant par exemple 3 crédits en cours, ayant des échéances entre 1 et 3 ans, par un seul crédit à 5 ans, le montant des mensualités peut se trouver d’un seul coup réduit : votre dette globale sera mieux étalée, et plus supportable.

La prudence s’impose avant de recourir au regroupement de crédit car la durée de crédit sera le plus souvent allongée et le coût total du crédit peut être très élevé. Sans compter les frais inhérents au rachat de crédit qui peuvent être importants. N’acceptez pas de crédit dit de restructuration à taux variable.

De plus, ce type de prêt ne peut plus être renégocié en cas d’impayé ; le recours amiable proposé par la banque de France n’est pas possible sur ce type de prêt. C’est pourquoi, avant d’envisager un prêt « rachat de crédits », demandez conseils à une Conseillère en Économie Sociale et Familiale.

▶︎ L'offre du FASTT pour le regroupement de crédits

Vous remboursez actuellement plusieurs prêts et vous rencontrez des difficultés pour faire face au remboursement de vos différentes mensualités. Vous souhaitez y substituer un seul crédit et diminuer vos mensualités*.

La diminution du montant total de vos mensualités entraîne une augmentation du coût du crédit. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Vous pouvez bénéficier d’une étude personnalisée et d’un diagnostic de votre situation budgétaire auprès d’un conseiller financier spécialisé.

Pour bénéficier de cette prestation, vous devez justifier de 414 heures travaillées en intérim dans les 12 derniers mois, soit environ 3 mois à temps plein, et ne pas être inscrit au FICP.

Pour contacter le POINT CONSEILS CRÉDIT du FASTT, appelez le 01 71 25 08 28

En savoir plus