Les économies en matière de santé

Les économies en matière de santé
Santé

20/01/2021

Même en cas de faibles revenus, il existe des solutions pour ne pas négliger votre santé en bénéficiant d'une couverture de base et d'une complémentaire. Par ailleurs, quelques trucs et astuces vous permettent de faire des économies. Découvrez comment.

Suis-je couvert par la Sécurité Sociale ?

vérifier si vous êtes couvert

Le régime général

En tant que salarié intérimaire vous êtes, dans la plupart des cas, couvert par le régime général de la Sécurité Sociale pendant un an, dès la troisième semaine travaillée (cas d’une activité à temps plein) ou dès le deuxième mois (cas d’une activité à mi-temps). Si vous n’avez pas les conditions requises pour bénéficier des remboursements de vos soins par le Régime général, vous êtes peut-être couvert comme « ayant droit » par votre conjoint ou concubin.

La protection universelle maladie

Si vous ne remplissez aucune des conditions ci-dessus, vous devriez pouvoir bénéficier de la protection universelle maladie (PUMA). Elle vous permet d’être remboursé de vos frais de santé (y compris à l’hôpital) dans les mêmes conditions que les autres assurés. Concrètement, vous payez directement vos dépenses de santé (consultations médicales, médicaments, examens médicaux...). L’assurance maladie vous rembourse la part obligatoire, également appelée « part sécurité sociale ». Il reste à votre charge la part complémentaire, et le forfait journalier en cas d’hospitalisation, la participation forfaitaire et les franchises médicales.

Pour y accéder vous devez

  • Résider en France de manière régulière et avoir la nationalité française ou être titulaire d’un titre de séjour ou avoir entamé des démarches pour obtenir un titre de séjour.
  • Résider en France de manière stable : Il faut résider en France métropolitaine ou en Guadeloupe, Guyane, à la Martinique, à la Réunion, à Saint Barthélémy ou à Saint-Martin, de manière ininterrompue depuis plus de trois mois. Il existe des cas particuliers. En savoir plus

Pour effectuer une demande d'affiliation, complétez le formulaire en suivant les instructions indiquées, joignez toutes les pièces justificatives demandées, et adressez l’ensemble de votre dossier à la caisse primaire d’assurance maladie de votre lieu de résidence. Le dossier peut être envoyé par courrier ou être déposé directement.

Téléchargez le formulaire de demande d'assurance maladie

Eviter l’avance et réduire les coûts de santé

 

Comparez les tarifs pratiqués par les professionnels de santé

L'annuaire santé du site ameli.fr, vous permet de rechercher sur plusieurs critères (La spécialité exercée, la proximité, le type d'honoraires et s'ils acceptent la carte Vitale) et d'avoir accès aux coordonnées et tarifs pratiqués. 

Privilégiez les professionnels conventionnés sans dépassement d'honoraires et acceptant la carte Vitale.
Renseignez-vous sur les services de soins et d’accompagnement mutualistes

Gérés par des mutuelles adhérentes à la Mutualité française, ils contribuent à l’offre de santé en apportant des réponses de proximité et de qualité aux besoins de santé des assurés sociaux. Contrairement aux idées reçues, ces centres sont ouverts à tout le monde; les tarifs pratiqués dans ces établissements garantissent un reste à charge le plus bas possible et ont pour ambition de contribuer à modérer le coût de la santé, tout en apportant qualité et proximité.
Bénéficiez de soins à moindre coût dans les facultés dentaires

Si une faculté dentaire est proche de votre lieu de résidence, des étudiants supervisés par un sénior pourront réaliser des soins à un coût inférieur à ceux généralement pratiqués en ville. En savoir plus
Privilégiez les médicaments génériques

Aussi efficaces et sûrs que les médicaments de marque, les médicaments génériques coûtent en moyenne 20 à 30 % moins cher. Aujourd’hui, la plupart des maladies peuvent être soignées avec des médicaments génériques. Si votre médecin vous prescrit des médicaments de marque sur votre ordonnance, n’hésitez pas à demander à votre pharmacien de les remplacer par des médicaments génériques.

Etre mieux remboursé avec une mutuelle

La Sécurité Sociale ne rembourse pas l’intégralité de vos dépenses de santé : consultations, actes médicaux, traitements, etc. Ce qu’elle ne rembourse pas reste à votre charge. Aussi, depuis le 1er janvier 2016, la loi prévoit la mise en place d’un régime obligatoire de frais de santé, pour tous les salariés y compris les intérimaires.

La mutuelle intérimaires Santé dédiée et pensée pour les intérimaires

cotisationUne cotisation de base de seulement 0,0599 € de l’heure (tarifs 2020) grâce à la participation de votre employeur de 50%
couverture autoUne couverture automatique dès le premier jour du mois qui suit le dépassement de 414 heures travaillées en intérim au cours des 12 derniers mois. Elle débute dès la première heure travaillée pour les intérimaires en CDI intérimaire ou en contrat de mission de 3 mois et plus.
calculer en fonction des heures travailléesUne cotisation calculée en fonction des heures payées uniquement.
Si vous avez travaillé un mois (soit 151 heures), vous paierez le mois suivant 9,04 €. 
Si vous avez travaillé 70 heures, vous paierez le mois suivant 4,20€.
maintien 2 moisUn maintien gratuit des droits de santé 2 mois après la mission : lorsque vous n’êtes plus en mission, vous ne cotisez plus mais êtes quand même couvert pendant 2 mois. Un maintien qui peut même se prolonger pendant 5 mois en cas de chômage, d’arrêt maladie ou de congé maternité.
Les intérimaires qui le souhaitent peuvent aussi bénéficier d’une couverture dès le début de la mission en souscrivant à l’adhésion anticipée.


La Complémentaire Santé Solidaire (ex CMU-C)

La Complémentaire Santé Solidaire permet d’avoir une protection complémentaire santé gratuite, sans cotisation. Elle est réservée aux personnes à faibles revenus. Elle permet d’accéder aux soins sans reste à charge et sans avance de frais. Elle est accordée pour un an et est renouvelable si vous remplissez toujours les conditions de ressources.

A lire aussi

Vidéos

06/01/2015

Vous êtes décidé à faire des économies mais vous ne savez pas par où commencer ?...